Google rend hommage à la danseuse, chanteuse, actrice transgenre des années 19 50 ; Jacqueline Charlotte Dufresnoy appelée également Coccinelle. Nous allons découvrir dans cet article qui est-elle.

 

Qui est Jacqueline Charlotte Dufresnoy ?

 

Jaqueline Charlotte Dufresnoy est à la fois une chanteuse, une danseuse, une artiste, mais également une actrice qui ne voulait plus jouer la comédie en se déguisant en femme. Elle a donc décidé de changer de sexe en ayant recours à une opération chirurgicale. C’est la première femme Française qui a subi cette transformation. Google rend hommage à Jacqueline Charlotte Dufresnoy avec le doodle Coccinelle.

 

Sa vie personnelle

Né le 23 août 1931 à Paris, Jacques Charles Dufresnoy est un artiste français qui aime se déguiser en femme. Depuis son enfance, il avait toujours une sensation d’être une fille, et aimait s’habiller comme telle. Il portait souvent des jupes et des robes, et se maquillait de temps en temps même si cela était mal aux yeux des gens. Plusieurs personnes se moquaient de lui et l’insultaient. En 1956, il a été informé que le changement de sexe est désormais possible au Casablanca. Sans hésiter, Coccinelle a pris la décision de se transformer une bonne fois pour toutes en une femme en faisant une vaginoplastie grâce à un docteur spécialiste appelé Georges Burou. Elle est devenue la première artiste française transgenre de l’époque. Cela lui a permis de modifier son identité, elle porta le nom de Jacqueline Charlotte Dufresnoy. En 1961, la célébrité a trouvé l’amour de sa vie et s’est mariée avec Francis Paul Bonnet qui est un journaliste sportif. Après quelques conflits, le couple divorce en 1962, mais Coccinelle a de nouveau rencontré un danseur de music–hall à Buenos Aires. Les 2 tourtereaux se marient en 1966. 

 

Sa vie d’artiste

En 1953, Dufresnoy est devenue une artiste, et entame sa carrière avec des spectacles de travestissement où elle s’est fait nommer Coccinelle grâce à la robe rouge avec des points noirs qu’elle portait. Elle avait vraiment la morphologie d’une vraie femme même si elle ne pouvait pas faire des opérations de réassignation sexuelle. En effet, celles-ci étaient interdites par la loi française à l’époque. Les spectacles qu’elle effectuait chez Madame Arthur, au Carroussel de Paris et à l’Alcazar de Marseille l’ont rendue célèbre. Dans ce dernier, elle portait une jolie robe lamée bleue avec des lunettes, pour composer une silhouette de Marilyn Monroe qui a eu un très bon succès. Quelques années après avoir changé de sexe, elle a été sélectionnée pour jouer dans plusieurs films tels que :

  • Nuits d’Europe ;
  • Les Don Juan de la Côte d’Azur ;
  • Los Viciosos ;
  • Il Pelon nel mondo ;
  • Interpol Attaque ;
  • Dias de viejo color.

Elle enregistre également la même année 3 disques 45 tours en même temps, qui l’ont rendu très populaire. Coccinelle faisait partie du grand spectacle réalisé à l’Olympia en 1963 qui s’intitulait « Chercher la femme », avec les grands artistes comme Pierre Doris. Dans les années 1970, elle faisait le tour du monde, elle a réalisé des tournées en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, en Equateur, en Australie, en Allemagne, etc. L’artiste passe ensuite 8 années à chanter dans les plus grands cabarets de Berlin avant de retourner à Paris en 1986. Jacqueline Charlotte Dufresnoy revient en vedette, et apparaît de plus en plus dans les émissions de télévision. Elle a aussi écrit un livre intitulé « Coccinelle par Coccinelle ». Son passage dans la revue Paris Casino en 1989 était un grand succès. Un an plus tard, elle a reçu un contrat pour faire un grand spectacle qui raconte sa vie, mais cela n’a pas été réalisé à cause de la guerre de Golfe. Elle a donc décidé de quitter Paris pour vivre dans le sud de la France. Elle crée en 1996 une association spécialement pour les personnes transgenres dans le but de les soutenir afin qu’elles soient acceptées. La grande artiste a arrêté de donner du spectacle en 2003, mais sort un CD Best Of 2 ans plus tard. Ce dernier a été un grand triomphe et lui a permis de prendre sa retraite correctement en profitant de la plage et en faisant la découverte de nouveaux artistes régionaux. Suite à un accident vasculaire cérébral, Coccinelle a été victime d’un arrêt de cœur après quelques mois de soins intensifs dans un hôpital à Marseille, et fut incinérée selon ses dernières volontés. En 2017, une rue se trouvant près de la ville de Paris se fut appelée « la promenade Coccinelle » en son hommage. Pour fêter le 91e anniversaire de Jacqueline Charlotte Dufresne, Google lui rend hommage en lui consacrant un Google Doodle.

 

Pourquoi Jacqueline Charlotte Dufresnoy est devenue une icône ?

 

Cette grande artiste est devenue une icône, car elle est la première personne française qui s’est fait opérer pour un changement de sexe. Jacqueline Charlotte Dufresnoy est une égérie transgenre dans les années 1950. En effet, c’est la première femme transgenre qui a pu obtenir un changement d’état civil en France, et l’un des premiers visages de la communauté LGBQI+.

 

D’où vient son surnom Coccinelle ?

 

En montant pour la première fois sur scène, Jacqueline Charlotte Dufresnoy portait une robe rouge avec des points noirs comme une coccinelle. Quand le public lui a demandé son nom, elle répondait Coccinelle. C’est la raison pour laquelle, c’est devenu son nom d’artiste. 

 

Le changement de sexe et d’état civil par Coccinelle

 

Pour affirmer son identité de genre, Coccinelle a subi une opération chirurgicale. Il était totalement illégal pour un homme de porter des vêtements de femme en France. Cette opération lui a donc permis de se sentir bien dans sa peau. A partir de ce moment, les droits de la communauté LGBTQI+ ont vu le jour. Outre son apparence physique, elle a aussi décidé de modifier son état civil. Grâce à un bon avocat appelé Robert Badinter, son rêve est devenu réalité. Le changement de son nom a été officiel en 1959 après avoir mené un grand combat sous peine de mort. A partir de ce moment, Jacqueline Charlotte Dufresnoy a été acceptée dans la société. On lui a même autorisé une cérémonie catholique pour son mariage à condition qu’elle se fasse rebaptiser avant l’événement. 

 

Une vraie militante LGBTQI+*

 

Coccinelle est devenue une militante LGBTQI+. Pour venir en aide aux personnes souhaitant changer de sexe, elle a fondé une fondation appelée Devenir Femme, et est aussi l’une des créatrices du Centre d’aide, de recherche et d’information sur la transsexualité et l’identité de genre. Elle a également écrit des livres décrivant son histoire. C’est une pionnière des personnes LGBTQ en France.

 

Google rend hommage à Jacqueline Charlotte Dufresnoy

 

Pour rendre hommage à Jacqueline Charlotte Dufresnoy Google a célébré les 91 ans de l’animatrice, le 23 août dernier en l’honorant avec un joli Google Doodle. Cette star des cabarets de Paris surnommée Coccinelle a été choisie pour le Doodle du jour pour décorer le logo du plus grand moteur de recherche. C’est un geste qui lui rend hommage suite aux épreuves par lesquelles elle est passée, et tout ce qu’elle a pu subir avec le mauvais sexe. Pour cela, Google Doodle affiche une image représentant l’artiste lors de l’un de ses spectacles. Il s’agit d’une belle femme devant un rideau rouge caractérisé par ses traits visiblement masculins et une petite coccinelle sur le dos de la main. Cela représente les spectacles de travestissement que l’animatrice a réalisé. Le logo de Google se divise en deux pour être bien lisible derrière Coccinelle de manière à ne pas cacher l’artiste.

 

Les autres artistes à qui Google rend hommage

 

Outre la star de la communauté LGBTQI+ Jacqueline Charlotte Dufresnoy, il existe d’autres artistes à qui Google a rendu hommage. Parmi eux, on peut citer :

  • Edmond Rostand : c’est un écrivain, dramaturge et poète français qui a été mis à l’honneur sur Google Doodle le 30 mai à l’occasion du 121e anniversaire où il a été élu à l’Académie française. Edmond Rostand a trouvé son succès dans l’écriture de pièces de théâtre comme « Les Romanesques » ou « Cyrano de Begerac » ;
  • Stephen Hawking : Google rend hommage à un physicien en l’affichant dans son doodle du jour le 8 janvier 2022 pour la célébration de ses 80 ans. Ce scientifique a fondé ses recherches sur l’astronomie et la physique et est reconnu grâce à son ouvrage intitulé « Une brève histoire du temps ». Cela a permis au monde d’avoir des connaissances sur la formation de l’Univers ;
  • Edmond Dédé : Google a également rendu hommage à ce franco-américain en le présentant dans son doodle pour la célébration de ses 194 ans le 20 novembre 2021. Edmond Dédé est un grand compositeur de classe mondiale qui a fait ses études au Conservatoire de Paris pour ensuite devenir le chef assistant du ballet du Grand Théâtre Bordeaux ;
  • Shirley Temple : il s’agit de la chanteuse, danseuse, actrice et diplomate américaine qui est devenue une grande icône aux États-Unis. C’est une star de Hollywood et femme politique qui a commencé sa carrière à l’âge de 3 ans et a obtenu un Oscar de la jeunesse et un Guinness des records à l’âge de 6 ans.