Le kitesurf est un sport qui peut devenir un très bon loisir. Avec les instructions de base d’un moniteur expérimenté, vous serez sur la bonne voie pour partir en évasion par vol libre.

 

Qu’est-ce que le kitesurf 

 

Le kitesurf ou planche aérotractée, ou encore kiteboarding, est un sport de glisse consistant à évoluer avec une planche à la surface d’une étendue d’eau en étant tracté par un cerf-volant  spécialement adapté, nommé aile ou voile. Ce sport a pris son essor au début des années 2000. Le kitesurf fait partie des sports de glisse. Il s’agit aussi d’un sport nautique de la même famille que :

  • la planche à voile ou funboard ;
  • l’aviron ;
  • le catamaran ;
  • le canoë-kayak ;
  • le ski-nautique ;
  • le jet-ski ;
  • le trimaran pour course à la voile ;
  • le wakeboard ;
  • le windsurf avec paddle ;
  • le stand up paddle, etc.

Quels sont les matériels utilisés en stage kitesurf ?

 

Pour commencer un cours ou un stage kitesurf, vous devez d’abord savoir les matériels qu’il vous faut. Votre moniteur de kitesurf vous montrera le matériel adapté. Les équipements sont les mêmes que vous soyez débutant ou que vous souhaitiez vous perfectionner. Il y a tout de même quelques nuances. Si vous n’avez pas encore prévu votre matériel de kitesurf, vous pouvez procéder à une location de matériel, mais à condition d’avoir un kite-pass. Voici la liste des matériels dont vous aurez besoin pour un stage de kitesurf :

  • une aile de kite ;
  • une planche qui est un twin tip ;
  • un harnais ;
  • un gilet de sauvetage ;
  • un casque ;
  • une radio ;
  • un surf ;
  • un couteau de sécurité ;
  • un leash de sécurité ;
  • des lunettes ;
  • une combinaison quand l’eau est fraîche, etc.

Il convient de bien noter que contrairement aux professionnels, les débutants doivent opter pour une planche twin tip assez large pour maîtriser l’équilibre. De même, pour l’aile, ils doivent choisir une qui est facile à piloter. Enfin, pour un débutant, il faut se procurer une voile légère avec une taille maximale de 7 à 12 m². 

 

Comment se pratique le kitesurf ?

 

Le kitesurf consiste à glisser sur l’eau, notamment la mer avec une planche aux pieds. Ce déplacement se fait grâce à la traction d’un cerf-volant appelé aile ou voile. L’autre appellation du skitesurf est la planche aérotractée. Un harnais attaché au corps du pratiquant est relié à l’aile par des câbles de traction. Une barre de pilotage sert à changer les directions, et à accélérer en fonction des conditions des vents. En kitesurf, il faut s’attendre aux acrobaties, aux sauts, et à d’autres mouvements en harmonie avec les vagues et le vent.

 

Comment bien choisir son stage kitesurf

 

Choisir une école chevronnée

Il est déconseillé d’apprendre le kitesurf tout seul. En adhérant une école de kitesurf, vous pouvez progresser rapidement avec les techniques de base. Les instructeurs diplômés d’une école pourront vous initier ces dernières.

 

Approcher une école qui peut vous délivrer un kitepass

La carte kite-pass vous permet d’aller d’une école à une autre. Elle indiquera à chaque fois le parcours que vous avez déjà effectué en kitesurf. De cette manière, votre apprentissage suivra une certaine cohérence. Vous pouvez même voyager à l’étranger avec cette carte parce qu’elle est reconnue par l’IKO ou International kiteboarding organization.

 

Sélectionner un spot selon votre niveau

Il faut choisir le bon spot surtout quand on est débutant pour pratiquer en toute sécurité. Il faut bien se renseigner sur les conditions météorologiques avant de sortir. La météo joue effectivement un rôle important sur l’état des marées. Pour apprendre les techniques de base, il vaut mieux s’y familiariser dans une eau peu profonde comme un lagon ou un étang. Dans une école de kitesurf, les enseignants vous donneront des notions sur les orientations : au vent et sous-le-vent, indispensables au choix du spot. Sur le littoral atlantique, les meilleurs spots de kitesurf sont :

  • île de Ré ;
  • faute-sur-mer ;
  • oléron ;
  • quiberon ;
  • la baie de Somme ;
  • noirmoutier, etc.

Sur les côtes de la méditerranée, les spots les plus populaires sont :

  • barcarès ;
  • port-saint-louis ;
  • la Corse ;
  • la-Baule, etc.

 

Choisir une école validée par la fédération française

Pour que votre stage se déroule dans les meilleures conditions, choisissez une école affiliée à la Fédération Française de voile

 

Adhérez à une école appartenant au réseau Prokite

 

Depuis plus de 12 ans, le réseau d’écoles Prokite n’a cessé de faire ses preuves dans les cours et stages en kitesurf. On peut y retrouver aussi bien des cours particuliers que des cours collectifs. Le stagiaire peut choisir selon son planning. Chaque école peut vous délivrer une carte kitepass. Grâce à cette carte, vous pouvez changer d’école, en cas de déménagement.

 

Comment se déroule un stage de kitesurf avec les écoles Prokite

Le stage kitesurf s’effectue en 5 étapes minimum. Chaque étape se traduit en une séance.

  • dans la première séance, vous apprendrez à naviguer, à évaluer les plans d’eau, à décoller et à atterrir ;
  • la deuxième étape consiste en une nage tractée pour apprendre à gérer le matériel ;
  • la troisième étape sert à l’initiation à la voile et à la planche ;
  • dans la quatrième étape, vous essaierez de maîtriser votre équilibre ;
  • les étapes à partir de la cinquième serviront à vous donner tous les bagages nécessaires pour vous affranchir en freeride.

Les avantages de faire un stage avec Prokite

  • les matériels sont fournis et inclus dans le coût de formation ;
  • les instructeurs du réseau Prokite peuvent vous délivrer une carte kite-pass ;
  • les écoles vous fourniront des cours de kitesurf sur mesure selon votre niveau ;
  • les encadreurs sont des moniteurs diplômés Bpjeps GAN ou Dejeps GA ;
  • toutes les écoles de Prokite sont agréées par la Fédération Française ;
  • les écoles proposent également d’autres disciplines telles que : le saut freestyle, le foil, etc.