Sélectionner une page

Internet est aujourd’hui un outil incontournable pour la communication. Enfants, jeunes et personnes adultes s’en servent pour faire des échanges et se rapprocher de ses proches. Pour répondre à cette demande grandissante, de plus en plus de plateforme de messagerie voient le jour, parmi lesquelles Omegle. C’est un service de messagerie qui permet aux utilisateurs de communiquer avec n’importe qui dans le monde entier. Si les avantages de ce genre de service sont innombrables, ce genre de service peut présenter certains dangers, encore plus pour les enfants. La nouvelle venue de cette plateforme de communication inquiète de nombreux parents. Mais pourquoi utiliser omegle ? Le site attire-t-il les pervers et les pédophiles ? Est-ce une plateforme dangereuse pour les enfants ? Notre article va vous éclaircir sur ces points.

Qu’est-ce que Omegle ?

Omegle est une plateforme de chat vidéo qui rassemble des utilisateurs aléatoires en ligne, leur permettant de discuter en ligne par texte et/ou échange vidéo. En précisant ses centres d’intérêt, le site peut associer des utilisateurs partageant les mèmes hobbies.

Le site est accessible sans inscription ni abonnement, omegle est entièrement gratuit. Toutes les discussions demeurent anonymes jusqu’à ce que les utilisateurs déclarent le contraire de leur propre gré.

L’âge minimum requis pour accéder à la plateforme est de 13 ans. Dans de nombreux pays, les principaux utilisateurs sont principalement les enfants de bas-âge. Bref, la plupart sont des jeunes influenceurs qui souhaitent faire un partage d’expérience ou autres.

Pourquoi utiliser Omegle ?

Aux Etats-Unis, en Inde, en Mexique ou dans nombreux autres pays, le service de messagerie omegle est très populaire. Et cette popularité grandissante n’a rien de surprenant. La plateforme offre certains avantages pour les utilisateurs :

omegle logo

L’anonymat

L’anonymat est certainement la fonctionnalité la plus appréciée du site. Pour fonctionner, Omegle connecte un utilisateur en particulier avec d’autres utilisateurs choisis au hasard dans le monde pour se parler. Les chats restent alors anonymes.

La liberté

Etant gratuit, le service offre à tous les utilisateurs du monde entier de communiquer et d’interagir avec des internautes du monde entier sans payer quoi que ce soit. Il n’est même pas besoin d’inscription.

Une possibilité de personnalisation

Certains utilisateurs préfèrent orienter la plateforme vers des personnes partageant leur centre d’intérêt. Ils décident alors de personnaliser leur profil pour de meilleures suggestions.

Le chat d’université

Les étudiants dans les universités peuvent fournir l’adresse e-mail de leur établissement universitaire pour pouvoir être mis en contact avec d’autres étudiants.

Omegle : Site qui attire des pédophiles et des pervers ?

Malencontreusement, les avantages de la plateforme peuvent très vite virer en inconvénients. L’anonymat et la liberté d’utilisation attire très vite des personnes malintentionnées. Avec une forte présence d’enfants et d’adolescents, le site est très visité par des pédophiles et des pervers.

L’inquiétude des parents concernant le site peut se justifier de par l’absence de modération sur le site. Sans enregistrement, aucune vérification d’âge n’a lieu, faisant des enfants les principales cibles des prédateurs en ligne.

Etant facilement influençables, les jeunes enfants peuvent très bien partager leur âge, nom ou encore adresse à de parfaits inconnus avec une simple demande de ces derniers. Dernièrement, des enquêtes de la BBC ont dévoilé des vidéos de mineurs qui se sont répandues sur la plateforme.

Les types d’options de chat sur le site n’impose aucune restriction :

  • Adulte, accessible juste en cliquant sur confirmer ;
  • Chat modéré, pour faire des tris, une option qui n’est pas toujours efficace ;
  • Chat non modéré, avec avertissement pour un usage uniquement pour les plus de 18 ans, sans vérification.

Omegle enfant

Omegle, dangereux pour les enfants ?

Les sites comme omegle présentent de réels dangers pour les enfants. Aucun paramètre de contrôle parental n’est disponible au niveau de l’application, ne permettant pas aux parents de savoir ce que leurs enfants font en ligne.

Autre inconvénient, le site n’émet aucune instruction concernant les démarches à faire pour le signalement d’un utilisateur ou d’un contenu, bien que la clause de confidentialité recommande de le faire.

Les fonctions blocage sont également absentes, ni de mise en sourdine ni de filtrage de conversations. Des rencontres potentielles peuvent alors survenir sans le consentement des parents d’enfants mineurs.

Comment protéger son enfant des sites en ligne ?

Pour protéger vos enfants de ce genre d’utilisation, il est conseillé de :

  • Entamer une conversation régulière avec son enfant pour le permettre de partager ses activités en ligne ;
  • Paramétrer sa connexion internet en bloquant certains sites en ligne ;
  • Signaler dès qu’un enfant est victime d’abus.

Aucune mesure n’est à 100% fiable. Toutefois, les parents doivent toujours surveiller de près tout ce que leurs jeunes enfants consultent en ligne.