Sélectionner une page

 

 

La peur de l’obscurité est habituelle chez les enfants. Comme il s’agit d’un passage obligé pour ceux entre 18 mois et 8 ans, les parents doivent donc les accompagner et les rassurer durant cette période. D’ailleurs, pour les aider à réduire cette crainte nocturne, utiliser la veilleuse pour bébé est un incontournable. En effet, cet accessoire fonctionnel est considéré comme un objet sécurisant. De plus, il permet d’apaiser cette angoisse chez les tout-petits. Dans cet article, découvrez nos conseils et nos astuces afin de tranquilliser la nuit de votre enfant.

 

Pourquoi a-t-on peur du noir ?

 

Du jour au lendemain, votre enfant vous réclame de laisser la porte ouverte ou de ne pas éteindre la lumière dans le couloir avant de dormir. Il s’agit des premiers signes qui prouvent qu’il a peur du noir. En tant que parents, vous devez réagir. Face à cette situation, on pose souvent la question suivante : quelles sont les causes de cette peur ?

 

La phobie du noir chez les bébés et les enfants

Selon les professionnels, la peur du noir se nomme nyctophobie. Chez l’enfant, cette crainte apparaît vers ses deux ans. À cet âge-là, celui-ci prend conscience de la séparation vis-à-vis de ses parents au moment du coucher. En même temps, son imagination débordante va également développer ses angoisses. De ce fait, il arrive qu’il perde ses repères et ne se sent pas en sécurité. Par ailleurs, votre petit a aussi peur du noir parce qu’il est conscient qu’il est tout seul dans sa chambre. En conséquence, des tas d’émotions s’accentuent : la solitude, la séparation avec ceux qu’on aime et surtout l’angoisse.

 

Une peur de l’abandon et un besoin de passer du temps avec ses parents

Lorsque la période où l’imaginaire se met en place et que votre enfant se retrouve seul dans son lit, les ombres et les éventuels bruits peuvent devenir effrayants pour lui. À ce moment-là, il se sent isolé face à ses craintes. Outre cela, il entre aussi dans ce qu’on appelle la phase du complexe d’Œdipe. Dans ces moments-là, votre petit se rend compte qu’il n’est pas votre seul centre d’attention et il n’a pas envie d’en être exclu. En tant que parents, vous devez savoir que si votre enfant n’a pas passé beaucoup de temps avec vous, il réclame toute votre attention au coucher. Que ce soit pour des câlins, des bisous, des histoires pour s’endormir et même des cauchemars, tout est prétexte pour vous faire venir à son chevet.

 

Une angoisse partagée

Si l’enfant ressent que ses parents sont inquiets au moment de se dire bonne nuit, il va penser que le fait de rester seul dans le noir n’est pas une idée convenable. Outre cela, si vous redoutez la séparation du soir et que vous revenez une ou deux fois de suite pour vérifier s’il dort ou non, le petit va sentir également votre stress. Ainsi, vous lui envoyez un message angoissant et cette crainte du noir va grandir. Chaque parent doit savoir qu’un enfant se forge sa propre expérience sur ses peurs et qu’il va pouvoir gérer cela grâce à l’assistance de ses proches.

 

Comment aider un enfant à ne plus avoir peur du noir ?

 

Il est tout à fait primordial de prendre la frayeur des enfants au sérieux. Si votre bébé entre dans cette phase-là, vous devez bien gérer la situation pour atténuer cette crainte de l’obscurité. D’ailleurs, il existe de nombreux moyens de rassurer votre enfant avant le coucher :

 

Installez une veilleuse pour bébé dans sa chambre

Cet accessoire est presque aussi important qu’un doudou. Vous devez savoir qu’une veilleuse pour bébé permet de rassurer les enfants au moment du coucher. Si vos petits ont environ 2 ou 3 ans, optez pour des modèles qui diffusent des mélodies ou qui projettent des dessins. En se concentrant sur la musique, ils vont se calmer et se détendre en même temps. Pour les plus grands, choisissez des veilleuses indicatrices de réveil. Ces modèles les aident à distinguer le jour et la nuit. De plus, ils vont favoriser l’apprentissage de leur autonomie. Il existe également une veilleuse pour bébé nomade. Comme son nom le précise, elle s’emmène partout puisqu’elle est légère et facile à prendre en main.

 

Aidez-les à parler de leur peur

Dès que votre enfant vous dit qu’il a peur de l’obscurité, vous devez agir en conséquence. Dans cette optique, il ne faut pas hésiter à lui parler de ce qui se passe et donnez-lui le temps de vous raconter ce qui lui fait autant peur. Par ailleurs, vous devez faire preuve de compréhension et accepter les angoisses de vos enfants. En faisant cela, vous pouvez l’aider à surmonter cette crainte et la soutenir.

 

Instaurez un rituel du coucher rassurant et apaisant

Le rituel du coucher correspond à un moment de calme et de sérénité passé en tête-à-tête avec votre enfant toutes les nuits. Il permet ainsi d’instaurer un climat propice à l’endormissement. Que ce soit une histoire à lire, une berceuse, un câlin ou des bisous, cette routine apaise votre petit avant de le laisser seul dans sa chambre. Vous devez savoir que le rituel doit se répéter tous les soirs, à la même heure.

 

Renforcez sa confiance en lui

Dans cette optique, vous devez lui montrer qu’il est capable de surmonter tout seul ses craintes. Pour cela, vous pouvez lui rappeler qu’il peut vaincre les monstres et qu’il peut s’enfuir plus vite lorsqu’un danger est imminent. Vous pouvez également lui présenter un double des clés lui permettant de sortir d’une situation d’urgence. En lui révélant tout cela, il prend confiance en ses capacités.

 

Les erreurs à éviter lorsque votre enfant a peur du noir

  • se moquer de lui ou de le ridiculiser quand il vous raconte ses angoisses ;
  • autoriser de venir dans votre lit sous prétexte qu’il a peur ;
  • faire culpabiliser son bébé en le laissant penser que ressentir la frayeur est quelque chose de mal ;
  • regarder des films d’horreurs ou lire des histoires sordides au moment du coucher.

 

Des moyens simples pour rassurer votre enfant

 

Les parents sont les premiers concernés lorsque leurs enfants ont peur du noir. Afin de les rassurer, les conseils suivants sont à prendre en compte.

 

Éviter l’obscurité totale en utilisant une veilleuse pour bébé

Votre enfant a peur du noir ? Utiliser une veilleuse pour bébé afin de l’accompagner toute la nuit. Cette source de lumière va le rassurer au moment du coucher, mais aussi s’il se réveille au milieu de la nuit. Lors de son achat, vous pouvez emmener le petit avec vous et laissez-lui choisir le modèle qu’il préfère. En attendant, vous pouvez utiliser l’éclairage du couloir pour que sa chambre ne soit pas dans l’obscurité totale.

 

Vérifier ensemble sa chambre au moment du coucher

Avant d’aller dormir, vous devez prouver à votre enfant qu’il n’y a aucun danger dans sa chambre. Pour ce faire, vous pouvez effectuer l’inspection de la pièce avec lui. S’il pense qu’un monstre se cache sous son lit ou dans le placard, regardez et montrez-lui qu’il n’y a rien.

 

Rester toujours disponible

Vous devez savoir que votre enfant a besoin de vous lorsque cette peur du noir s’installe. Vous pouvez d’ailleurs lui dire que vous êtes là et que vous êtes juste à côté en cas de nécessité. C’est également une manière pour lui montrer qu’il est en sécurité et protégé.

 

Lire une belle histoire

Les enfants adorent qu’on leur raconte une histoire avant de dormir. Cependant, il faut éviter les contes avec des sorcières ou des monstres. Au contraire, privilégiez les livres joyeux afin de porter leur attention sur autre chose.