Sélectionner une page

L’hallux valgus ou « Oignon au pied » correspond à une déformation vers l’extérieur du gros orteil. Celui-ci peut être favorisé par de nombreux facteurs comme l’âge, l’hérédité ou le port fréquent de chaussures à talons hauts et à bouts étroits. L’hallux valgus peut être très douloureux lorsque la déviation devient trop importante.

Qu’est-ce qu’un hallux Valgus

Définition

Un hallux valgus correspond à unedéformation de la base du gros orteil vers l’extérieur du pied. Le gros orteil se voit alors dévier de sa place normale et va se rapprocher du second orteil, entraînant ainsi une déformation de l’avant-pied. Il s’agit alors plus précisément d’une déformation osseuse qui se manifeste sous la forme d’une bosse au niveau de la phalange et du premier métatarse, à l’intérieur du pied.

Cette pathologie est généralement associée à une inflammation appelée « Bursite ». La bosse, alors située sur le sommet de l’angle entre la première phalange qui va vers l’intérieur et le gros orteil qui va vers l’extérieur, peut empêcher l’individu de porter certains types de chaussures.

L’hallux valgus peut être très insupportable et contraignant, que ce soit au niveau de l’articulation ou au niveau de la peau qui s’étire. Cette douleur est d’autant plus accentuée lorsque la personne porte des chaussures inadéquates durant la marche.

Cette maladie existe sous différents stades, mais l’hallux valgus juvénile est considéré comme la forme la plus grave de cette déformation. La maladie apparaît ainsi généralement vers les 40 ans.

Les différentes classifications de l’hallux valgus

L’hallux valgus peut être classifié en fonction de l’angle de déviation du gros orteil. De ce fait, on peut alors citer les différents types de hallux valgus comme :

  • l’hallux valgus léger : Lorsque l’angle de déviation est inférieur à 20° ;
  • l’hallux valgus modéré : Lorsque l’angle de déviation se situe entre 20° et 40° (la phalange ne se situe plus dans l’axe du premier métatarsien) ;
  • l’hallux valgus sévère : Lorsque l’angle de déviation est supérieur à 40°.

Comment savoir si j’ai un hallux Valgus

Les causes de l’hallux valgus

D’une manière générale, l’halluxvalgus apparait à cause de facteurs génétiques. En effet, cette déformation de l’avant-pied possède une prédisposition congénitale. Toutefois, d’autres types de facteurs peuvent également entrer en jeu dans l’apparition d’un hallux valgus :

  • les chaussures, notamment celles à talons, possédant des bouts pointus qui resserrent le pied ;
  • l’âge avancé ;
  • a ménopause chez les femmes.

Sans oublier d’autres types de maladies qui peuvent favoriser l’apparition et le développement de l’hallux valgus comme : la poliomyélite ou les maladies rhumatologiques telles que la polyarthrite rhumatoïde. Et enfin, les ligaments hypersouples, aussi appelé « hyperlaxité ligamentaire », qui peuvent aussi être des facteurs de l’apparition de l’hallux valgus. Idem pour la forme de pied « Pronateur » qui correspond à un type de pied qui s’affaisse vers l’intérieur, ou encore la forme de pied « Egyptien » qui correspond à un type de pied où le gros orteil est plus grand que le deuxième orteil.

Les symptômes de l’hallux valgus

L’hallux valgus consiste en une déformation vers l’extérieur du gros orteil vers le premier métatarsien. En effet, l’os du premier métatarsien se dévie de sa place d’origine et se tourne vers l’intérieur du pied, formant ainsi une bosse au niveau de l’avant-pied. Sa forme similaire à une boule lui a valu le nom de « Oignon ».

Très souvent indolore, l’hallux valgus peut tout de même générer de fortes douleurs lors de la marche. Cela est dû au fait que la zone saillante et déformée se frotte avec la chaussure, causant ainsi la formation de callosités (épaississement dur de la peau).

Ce frottement constant peut mener à une inflammation de l’enveloppe de l’articulation métatarso-phalangienne, appelé « Bursite », ce qui amène « l’oignon » à devenir rouge, chaud et douloureux. Il devient alors plus difficile de porter des chaussures normales. Sans oublier l’apparition d’arthrose qui va venir affecter la santé du tendon et de l’articulation.

La déformation s’aggrave alors progressivement, jusqu’à ce que la bursite devienne énorme et cause une déformation totale du pied dans son ensemble. Cette déformation totale de la base plantaire est due à un transfert de l’appui vers les autres orteils. Des durillons apparaissent alors progressivement sur la plante du pied et des cors au niveau des orteils latéraux. Ces derniers, écartés par le gros orteil, se rétractent et forment des sortes de « griffes ».

Que faire si j’ai un hallux Valgus

Les traitements médicaux

L’hallux valgus ne peut être corrigé, du moins pas avec de simples traitements médicaux. Ces derniers vont surtout aider à ralentir la progression de la maladie. Voici alors quelques astuces médicales pour réduire les risques d’aggravation de l’halluxvalgus :

  • prendre des anti-inflammatoires ou des antalgiques afin de lutter contre les maux liés à l’hallux valgus ;
  • utiliser des orthèses sous prescription du podologue. Ces dispositifs permettent notamment de redresser le gros orteil et le maintiennent le plus droit possible, afin de réduire toute aggravation de la déviation ;
  • faire quelques séances de pédicures pour soigner les durillons et les cors, souvent créés par l’hallux valgus ;
  • effectuer des exercices d’étirements ou des massages plantaires afin de détendre le pied ;
  • porter des chaussures à semelles orthopédiques pour favoriser le confort.

Les traitements chirurgicaux

Pour un hallux valgus sévère très douloureux et à déformation importante, il est possible de procéder à une opération chirurgicale. Pour cela, il est tout d’abord nécessaire d’effectuer un examen clinique et une radiologie.

Les traitements de types chirurgicaux ont pour principal objectif de diminuer l’angle de déviation entre l’os du premier métatarsien et la phalange. Le chirurgien devra ensuite choisir la meilleure approche possible, adaptée au pied du patient (ostéotomie par exemple).

L’opération chirurgicale se pratique sous anesthésie loco-régionale, avec une hospitalisation moyenne de 3 jours. Cette intervention chirurgicale peut notamment avoir des effets secondaires post-opératoires tels que l’œdème et l’apparition de raideur sur l’orteil. 

Après l’opération, le patient peut reprendre la marche rapidement. Toutefois, il lui sera nécessaire de porter une chaussure spéciale pendant quelques semaines. Environ 3 mois de convalescence seront nécessaires. S’il s’agit d’une intervention sur les deux pieds, il est conseillé de patienter au minimum 6 mois à 1 an entre les interventions afin de favoriser une récupération totale des deux.

Les conseils d’un professionnel sur le hallux Valgus

Les médecins et professionnels de la santé sont formels concernant l’hallux valgus. Les femmes sont les plus sujettes à cette déformation plantaire, en raison du port constant des chaussures à talons et à bouts étroits. Afin de réduire l’apparition de « l’oignon du pied », il est alors conseillé de limiter dès le plus jeune âge le port de façon abusive de ces types de chaussures. Cela permet non seulement de réduire les risques de hallux valgus, mais aussi d’autres types de déformations et pathologies liées aux pieds.

Ainsi, il est donc plus judicieux de porter les talons qu’une fois par semaine, et d’éviter le port continu sur toute une journée.