Sélectionner une page

 

 

Très populaire auprès des stars, le conch piercing se hisse en première place des bijoux d’oreille à adopter pour rester stylée et féminine en toute circonstance. Véritable phénomène de mode, il fait en effet partie des tendances à ne surtout pas manquer pour apporter une touche rebelle et résolument chic à votre composition de boucles d’oreilles.

 

Qu’est-ce que le conch piercing ?

 

Si vous êtes un adepte de piercing, vous avez certainement déjà entendu parler du conch piercing, ce petit perçage discret, mais très original au creux de l’oreille. Aussi appelé perçage conque en référence à l’esthétique la zone à percer qui rappelle celle du coquillage du même nom, le conch piercing se situe au milieu du cartilage, à proximité du canal auditif. Il est également possible de percer à l’intérieur du pavillon de l’oreille, à quelques millimètres du piercing tragus.

 

Pourquoi ce piercing est tendance ?

 

Si le conch piercing est aujourd’hui très en vogue, c’est surtout parce que de nombreuses stars l’ont adopté. À l’instar de Scarlett Johansson, Millie Bobby Brown ou encore Zoe Kravitz qui ont toutes craqué sur cette tendance et n’hésitent pas à l’afficher sur les réseaux sociaux. Ensuite, le plus grand avantage du conch piercing, c’est qu’il permet de varier les plaisirs. Non seulement vous avez le choix entre deux types de perçage (conch interne ou externe), mais vous avez la possibilité d’habiller votre trou avec différents types de bijoux d’oreilles : anneau, puce serti ou non de strass ou encore de pierres précieuses. Vous avez également la possibilité de choisir différents types de matériaux. Tels que :

  • plaqué-or ;
  • zirconium ;
  • titane ;
  • acier chirurgical ;
  • acier inoxydable ;
  • or blanc ;
  • or jaune ;
  • or rose ;
  • titanium.

La seule limite, c’est votre imagination !

 

À partir de quel âge peut-on faire un conch piercing ?

 

S’il n’y a pas d’âge pour se faire percer, en France, l’âge minimum pour se faire percer sans autorisation parentale est de 18 ans. Avant cet âge, il faudra préalablement se munir d’un consentement écrit. La réalisation de cette opération sur un mineur nécessite également la présence obligatoire d’un parent. Avant 14 ans, les salons de piercing doivent refuser la pose d’un conch piercing. Certaines contre-indications peuvent également contraindre le perceur à refuser le perçage. Entre autres, comme pour n’importe quel perçage corporel (piercing hélix, piercing nombril, piercing arcade, piercing nez…), les femmes enceintes ou qui allaitent ne peuvent pas se faire poser un conch piercing. Notamment en raison du risque trop élevé d’infection, de rejet ou de réaction cutanée. Ce piercing cartilage est également contre-indiqué si vous souffrez de l’une des pathologies suivantes :

  • hépatite C, B, du Sida ou toutes maladies qui se transmettent par le sang ;
  • hémophilie ou trouble de la coagulation ;
  • insuffisance rénale ;
  • diabète ;
  • maladie cardiaque ;
  • maladie auto-immune.

Par ailleurs, tout comme le tatouage, se faire poser un conch piercing doit être un acte mûrement réfléchi. De fait, contrairement aux idées reçues après la cicatrisation définitive, il est rare que les trous se rebouchent. Ainsi, quel que soit l’âge, il s’agit d’un projet personnel qui mérite une phase de réflexion en amont.

 

Comment se déroule le perçage ?

 

Si les adeptes du conch piercing sont de plus en plus nombreux, il ne faut surtout pas oublier qu’il s’agit d’une opération chirurgicale. En ce sens, sa réalisation doit se faire expressément chez un professionnel pour éviter tous risques d’infections. Par ailleurs, même s’il existe plusieurs techniques de perçage, l’aiguille est fortement recommandée. Non seulement, cette technique reste la plus hygiénique, mais c’est aussi la plus sécurisée et la moins violente. De plus, il faut savoir que le cartilage qui va accueillir la boucle est composé de nombreux petits nerfs. Le pistolet peut par conséquent endommager ces derniers de manière irréversible. Pour le conch piercing, le body piercer va utiliser une aiguille creuse, stérilisée et à usage unique. Comme dans une opération chirurgicale classique, l’aiguille va agir comme une sorte de scalpel. Dans le sens où il va faire une petite coupe dans la peau et la pousse de l’autre côté de l’oreille. Une fois le perçage effectué, le perceur peut positionner la boucle provisoire en maintenant préalablement l’aiguille dans le trou. Enfin, il fait passer l’aiguille de manière à ce qu’elle ressorte entièrement de l’autre côté de l’oreille.

 

L’étape de désinfection

De manière générale, la peau est une barrière protectrice qui empêche les corps étrangers et potentiellement dangereux de s’incruster dans l’organisme. Or, le piercing va rompre cette barrière. Ce qui par là va vous exposer à toutes sortes de germes. De plus, comme n’importe quelle plaie, le trou du piercing oreille est une porte d’entrée pour les microbes et les bactéries. Ainsi, pour éviter les d’infections, il est crucial de désinfecter de l’oreille et de la zone à percer avec une solution antiseptique. Le bijou, lui aussi, doit être stérilisé pour éliminer les bactéries.

 

Les différentes procédures à suivre

Après le nettoyage de la peau et la stérilisation du bijou, d’autres étapes doivent également être respectées. À savoir :

  • le marquage au marqueur stérilisé de l’emplacement du trou ;
  • la validation du marquage selon vos envies ;
  • le passage de l’aiguille ;
  • la pose du bijou (boucle boule ou piercing anneau en acier chirurgical) ;
  • nettoyage.

 

Comment désinfecter le conch piercing ?

 

Pour optimiser le processus de cicatrisation et éviter les éventuelles complications, il est important de prendre soin de votre piercing de manière régulière, au moins deux fois par jour, jusqu’à la cicatrisation définitive. Concrètement, vous devez désinfecter quotidiennement votre perçage et le bijou provisoire avec un sérum physiologique, un savon antiseptique ou encore un spray désinfectant spécial piercing. Attention à l’utilisation du coton qui peut s’emmêler dans votre bijou.

 

Comment changer son piercing au conch ?

 

Lorsque votre piercing est bien cicatrisé (entre 3 et 6 mois), vous avez la possibilité de changer votre boucle provisoire et de la remplacer par le bijou de votre choix. Pour retirer votre boucle, vous pouvez soit revenir chez votre perceur ou le faire vous-même dans le confort de votre domicile. Si vous choisissez la deuxième option, il est important de veiller à respecter toutes les règles d’hygiène requises :

  • bien désinfecter les mains avec un savon antiseptique ou un gel hydroalcoolique ;
  • veiller à sécher les mains avec une serviette propre ;
  • nettoyer l’oreille percée et la boucle avec une solution antiseptique ;
  • retirer délicatement la boucle d’oreille ;
  • stériliser le nouveau bijou dans une solution antibactérienne pendant au moins 30 secondes ;
  • désinfecter de nouveau la zone du piercing avant la pose.

 

Comment accélérer la cicatrisation de son piercing à l’oreille ?

 

Pour accélérer la cicatrisation, il est primordial de bien entretenir votre perçage ainsi que le bijou. Concrètement, plus vous allez suivre les règles d’hygiène recommandées par votre perceur, plus votre cicatrisation sera rapide. Par ailleurs, il faut éviter au maximum de toucher votre piercing, sauf pour faire tourner la boucle dans un sens et dans l’autre une fois les mains désinfectées. Par ailleurs, il faut également prendre en compte certaines précautions :

  • éviter au maximum de toucher votre piercing, sauf pour faire tourner la tige de la boucle dans un sens et dans l’autre une fois les mains désinfectées ;
  • veiller à ne pas dormir sur l’oreille percée ;
  • ne jamais retirer le piercing plus de 24 h jusqu’à la cicatrisation définitive ;
  • ne pas appliquer de produit alcoolisé sur le perçage.

 

Où réaliser son conch piercing ?

 

Il est vivement conseillé de réaliser votre piercing dans un salon spécialisé.

 

Quel est le prix d’un conch piercing ?

 

Le prix d’un conch piercing va varier d’un salon à l’autre et aussi de votre région. Dans tous les cas, il faudra compter entre 40 et 60 euros pour le perçage, le bijou et les soins nécessaires.