Sélectionner une page

 

Si vous pensez que les longs trajets en voiture peuvent être stressants pour des humains, imaginez ce que c’est pour les animaux de compagnie en voiture. Ils sont soudainement arrachés de leur environnement confortable et jetés dans un espace confiné qui se déplace à une vitesse élevée.

 

Faites en sorte qu’un voyage familial en voiture avec votre animal ne se transforme pas en cauchemar :

 

Sécurité d’abord

Il est important de rester concentré sur la route. En règle générale, emportez une caisse de transport pour animaux afin de confiner vos amis à quatre pattes et d’éviter qu’ils ne vous distraient en se baladant à l’intérieur de la voiture. Veillez à choisir une cage portable bien ventilée et suffisamment grande pour que votre chien ou chat puisse s’y allonger confortablement. Si vous êtes impliqué dans un accident, une cage peut également contribuer à minimiser les blessures de votre animal. Si vous voyagez dans un autre pays, il est également judicieux de se renseigner à l’avance sur les lois relatives aux laisses afin de ne pas s’attirer d’ennuis une fois de retour sur la terre ferme.

 

Confort 

Le confort est la clé pour diminuer le stress d’un long voyage en voiture pour votre animal. C’est pourquoi vous devez abandonner toute idée de faire tenir le vieux Sparky en équilibre sur le toit de votre voiture et mettre tout en œuvre pour lui offrir un endroit confortable où se nicher jusqu’à la fin du trajet. Apportez :

  • des couvertures ; 
  • ses jouets préférés ;
  • une bonne réserve de nourriture et d’eau.

Lorsque vous transportez le chien de la famille par exemple, il est important d’apporter une laisse et un collier pour qu’il puisse sortir et se dégourdir les pattes de temps en temps. En gardant votre chien en laisse pendant les pauses, vous le garderez près de vous et vous vous assurerez qu’il ne s’enfuit pas ou ne s’égare pas sur le chemin des autres véhicules. La même idée vaut pour le chat de la famille. Au lieu de le garder enfermé pendant des heures dans votre voiture, investissez dans un harnais et une laisse pour chat afin qu’il puisse participer aux arrêts sur la route sans se perdre ou se blesser. Parmi les autres nécessités, citons les lingettes pour animaux de compagnie pour nettoyer après votre animal s’il a un accident et les sacs pour ramasser ses affaires sur les aires de repos le long de la route.

 

Gardez votre animal hydraté

La nervosité, la surexposition à la chaleur et la diarrhée peuvent exacerber les effets de la déshydratation. Dans les cas extrêmes, la déshydratation peut être mortelle. La chose la plus importante à faire est de connaître les signes de déshydratation chez votre animal afin de pouvoir les éviter avant qu’ils ne deviennent graves. La léthargie est un signe de déshydratation possible, tout comme la perte d’élasticité de la peau et les yeux enfoncés. Des gencives sèches ou pâles sont un autre signe, tout comme l’absence ou l’excès de miction (tous deux sont des signes avant-coureurs de déshydratation à différents niveaux de progression). Faites des arrêts périodiques pour vérifier l’état de votre animal et pour vous assurer qu’il ne s’éloigne pas dangereusement de la déshydratation. 

 

Recherchez à l’avance des hébergements adaptés aux animaux de compagnie

Si vous êtes sur la route pendant plus d’une journée, vous allez probablement devoir vous arrêter quelque part pour vous reposer pour la nuit. En voyageant seul ou avec d’autres êtres humains, il est beaucoup plus facile de trouver un endroit sur le chemin et de se poser pour la nuit. Le fait d’emmener son animal de compagnie peut rendre la tâche difficile, car tous les hôtels et chambres d’hôtes ne sont pas adaptés aux animaux. Plutôt que de forcer votre animal à passer la nuit dans la voiture, planifiez votre itinéraire et faites des réservations dans des établissements qui accueillent tous les types d’animaux.