Sélectionner une page

 

 

 

Mettons-nous à jour avec les plus récents conseils aux voyageurs. Tous ces conseils aux voyageurs ont été émis en janvier 2022, mais comme il y a tellement de mises à jour chaque jour (ou du moins, on a l’impression que c’est le cas), il y a de fortes chances que vous les ayez manqués. Ces conseils aux voyageurs sont pour la plupart soit l’assouplissement des restrictions de voyage, soit, à l’inverse, le renforcement de certaines restrictions dans le monde entier, car la variante Omicron provoque une nouvelle augmentation des cas (et juste au moment où nous pensions que les choses revenaient à la normale).

 

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est passée au niveau quatre des conseils aux voyageurs, le département d’État à la santé recommande de ne pas s’y rendre en raison d’une augmentation massive des cas au cours du mois de janvier. Cependant, le pays reste ouvert avec la preuve d’un test Covid négatif, donc si vous voyagez en Afrique du Sud, soyez très prudent et soyez vigilant avec vos précautions Covid.

Bermudes

Dans des nouvelles plus optimistes, les Bermudes ont été ramenées à un avis de niveau un, le plus bas de tous les avis pour les pays du monde entier. Le fait d’être un pays de niveau un signifie que vous ne serez soumis à aucune restriction particulière en matière de Covid et que vous devrez simplement « prendre les précautions d’usage » lors de vos déplacements. Ce pays n’a connu que 33 décès liés au Covid depuis le début de la pandémie, avec un total de seulement 2 538 cas de virus.

Allemagne

L’Allemagne est désormais classée au niveau deux et il est demandé aux voyageurs de  » faire preuve d’une prudence accrue  » lorsqu’ils se trouvent dans le pays. Les voyageurs ont pu entrer en Allemagne depuis un mois, sauf s’ils voyagent depuis une zone à virus variable.

Mexique

Le Mexique a été l’un des premiers endroits à ouvrir ses plages ensoleillées aux voyageurs et sans surprise, il s’avère être une destination très populaire cette année. Cependant, le Mexique a reçu un avis de niveau trois, le gouvernement demandant à ses citoyens de reconsidérer leur voyage au Mexique en raison de la pandémie de Covid. Les voyageurs sont également invités à être particulièrement prudents dans les régions de Quintana Roo et de Baja California Sur en raison de la criminalité.

Panama

Ce beau pays pourrait devoir rester sur votre liste de souhaits de voyage pour un moment encore. Le Panama a fait l’objet d’un avis de niveau 4, ce qui signifie qu’il n’est pas question de se rendre dans ce paradis d’Amérique centrale pour le moment. 

Saint-Lucie

Sainte-Lucie s’en sortait plutôt bien jusqu’à présent pendant la pandémie, mais depuis le 15 janvier, le gouvernement a recommandé aux voyageurs de reconsidérer la visite de l’île des Caraïbes en raison du COVID-19 et a émis un avis de niveau trois.

Belize

Encore un à ajouter à la liste des avis de niveau trois. En janvier, le Belize a changé de niveau sur le système de conseil à quatre niveaux, recommandant aux voyageurs de reconsidérer leurs projets, bien que les cas de virus soient inférieurs à 14 000 depuis le début de la pandémie.

Les îles Vierges britanniques

Une médaille dont personne ne veut. Les îles Vierges britanniques ont reçu leur avis aux voyageurs de niveau 4 le 15 janvier, le jour même où l’île a commencé à demander aux visiteurs entièrement vaccinés de prendre un antigène rapide à leur point d’entrée. Si vous décidez de voyager ici (ce qui n’est pas conseillé), vous devez être en mesure de fournir un test PCR ou un test d’antigène rapide dans les 5 jours suivant votre arrivée, ou une preuve de vaccination complète.

Le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni assouplit aujourd’hui ses restrictions pour les Américains et les Européens vaccinés, permettant à ceux qui remplissent les conditions d’éviter la quarantaine dans le pays, mais le gouvernement a élevé le Royaume-Uni au niveau quatre, exhortant les voyageurs à s’en tenir à l’écart, en raison d’un nombre croissant de cas de la variante Delta et Omicron.

Croatie

C’est le niveau trois pour cette destination d’Europe du Sud, un avis qui n’est en place que depuis le 26 janvier. La raison ? Oui, vous l’avez deviné, le Covid.